Fermer la publicité

CapitalLingerie, jeans, doudoune : les secrets des marques françaises qui réussissent dans Capital dimanche à 21:00

47s
Etam : comment cette marque impose ses dessous dans le monde entier ?
Cette année, la marque fête ses 100 ans en grande pompe. Etam, le leader de la lingerie en France, c'est une histoire de famille depuis plusieurs générations. Aujourd'hui, c'est Laurent Milchior, le petit-fils du créateur qui tient les rênes de l'entreprise. Le plus grand challenge d'Etam : continuer à susciter le désir auprès de leurs clientes françaises, jeunes comme moins jeunes, tout en faisant découvrir la « french lingerie » aux Chinoises ! Pour s'imposer en leader mondial, l'entreprise familiale veut désormais se lancer dans le prêt-à-porter pour concurrencer H&M et Zara ! Comment cette marque fait-elle pour proposer des dessous chics à des prix abordables ? Quelle est sa stratégie pour conquérir le monde ?

Doudoune : poids plume et gros profits !
Aussi légère que chaude, pratique et tendance à la fois. La doudoune light a décidemment tout pour plaire et les ventes en France ne cessent d'augmenter avec près de 3 millions de pièces vendues cette année. Depuis son lancement en 2009, la doudoune light s'est imposée comme un basique. Des premiers prix aux doudounes hors de prix, les marques sont nombreuses, comme le français Fusalp, à vouloir profiter du phénomène. De quelques dizaines à plusieurs milliers d'euros, pourquoi les prix varient-ils autant ? Plumes ou synthétique, quels sont les secrets de fabrication ? Comment Fusalp, une vieille marque française, revient-elle à la mode grâce à la doudoune ?

Jeans made in France : ils osent le pari !
Portraits de fabricants français qui ont trouvé la formule pour produire en France l'un des vêtements les plus mondialisés : le jeans. Il y a Tuff's, la plus vieille marque française de jeans toujours en activité. Après un gros coup dur lié à la mondialisation (la production passe alors de 500 jeans par jour à 500 par an), ce pionnier de la toile de Nîmes (qui donnera le nom Denim) reprend aujourd'hui des couleurs grâce à son jeune patron Julien, quatrième génération de la famille Tuffery. Il a fait du « made in France » son argument de vente principal. D'autres, comme Dolmen, connaissent également une seconde vie, toujours grâce au « made in France ». Donné pour mort il y a encore deux ans, le fabricant fournit aujourd'hui Carrefour avec un jeans à 49 euros. À sa tête, un pionnier du Sentier parisien qui a su adapter les techniques de fabrication pour maîtriser les coûts et produire en France. Et puis il y a les nouveaux venus, comme 1083 qui débarque avec des méthodes originales et une ambition XXL. Comment font-ils du jeans « made in France » ? Parviendront-ils à concurrencer les géants du secteur ?

Bandes-annonces / Extraits

Toute l'actualité de votre programme : Capital
  • Toute l'actu avec M6 Info
Capital
Rendre l'économie accessible au grand public, tel est le défi relevé par Bastien Cadeac en nous présentant son magazine Capital. L'émission aborde des thèmes économiques, financiers et sociaux au plan national ou international.
Prochaine diffusion dimanche 30/07 à 21h00 sur M6