Fermer la publicité

Enquêtes criminellesAffaire Michel Proot : l'héritage à tout prix ! / Affaire Cyrille Boutin : le loup dans la bergerie

1h 45min
Affaire Michel Proot : l'héritage à tout prix !
Le 20 février 1994, il est environ 2 heures du matin, quand un jeune de Saint Thomas de Cognac en Gironde, découvre dans un fossé, une Mercedes carbonisée. À l'intérieur, un corps humain se consume, recroquevillé. Grâce au numéro d'immatriculation les gendarmes parviennent à connaître l'identité du propriétaire de la voiture : il s'agit d'un certain Michel Proot, un Belge de 41 ans, restaurateur de tableaux. Face aux enquêteurs l'homme a une explication : il s'agit forcément de sa femme, Françoise. « Elle a dû tomber dans le fossé et allumer une cigarette. Il y a un faux contact dans l'allume-cigares, et tout a pris feu. »
Seulement la théorie de l'incendie accidentel décrit par Michel Proot intrigue les enquêteurs car un bidon d'essence ouvert est retrouvé dans la voiture. Les gendarmes se demandent si Michel Proot n'a pas maquillé le meurtre de sa femme en accident de la route afin de toucher l'assurance vie. La thèse est séduisante mais il y a un problème. Le cadavre carbonisé n'est pas celui de Françoise Proot !
Alors, si ce n'est pas Françoise, qui se trouvait à l'intérieur de la Mercedes, qui est assis sur le siège passager de la voiture de Michel Proot ? La réponse à cette énigme, les enquêteurs vont la découvrir avec la disparition inquiétante d'une autre femme. Elle s'appelle Blanche Vichera et, chose incroyable, elle est la meilleure amie de Françoise Proot ! Pour les enquêteurs, cela ne peut être une coïncidence. Les deux femmes se ressemblent, même âge, même corpulence, ce qui laisse penser aux gendarmes que le corps retrouvé dans la Mercedes est sûrement celui de Blanche...

Affaire Cyrille Boutin : le loup dans la bergerie
Cavignac, le 30 octobre 2011, Cyrille Boutin, un agent d'entretien de 39 ans, quitte le domicile familial, pour aller chasser. Il ne rentrera jamais.
Inquiet, Hervé, son fils, signale immédiatement sa disparition. Des recherches sont entreprises le jour même, en vain. Le lendemain, à l'aube, Nathalie Boutin retrouve le corps sans vie de son mari en pleine forêt.
Cyrille s'est-il suicidé ? A-t-il été victime d'un banal accident de chasse ? Les gendarmes écartent les deux hypothèses car le corps de la victime porte la marque de cinq impacts. Des coups de fusil visiblement tirés à bout portant. Aucun doute, les enquêteurs sont face à un meurtre.
Bénévole dans une association caritative, Cyrille avait le cœur sur la main. La porte du domicile conjugal était toujours ouverte. D'ailleurs, deux mois avant le drame, l'homme a accueilli gracieusement la compagne de leur fils, ainsi que le père de cette dernière, un certain Jean-Marc Arbouin, pompier volontaire.
Les gendarmes ne tardent à comprendre que Jean-Marc et la victime partageaient non seulement le même toit mais aussi la même femme, Nathalie. Dans le village, depuis deux ans, tout le monde avait remarqué leur proximité. Les soupçons concernant le rôle de l'amant s'accroissent lorsque les enquêteurs comprennent que Jean-Marc a récemment passé son permis de chasse...

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

Autres affaires

Enquêtes criminelles
Enquêtes criminelles poursuit son travail d'investigation dans les méandres du passé, avec toujours plus de faits divers marquants et d'enquêtes inédites. Chaque semaine, Nathalie Renoux ouvre deux dossiers marquants d'envergure nationale ou internationale. Retraçant l'affaire à l'aide d'images d'archives, elle questionne les protagonistes des faits.
Prochaine diffusion mercredi 06/09 à 21h00 sur W9