Fermer la publicité

Etat de chocLa vie secrète des gipsys

1h 32min
C'est une communauté qui fascine ou qui dérange et qui, à coup sûr, ne laisse personne indifférent. Bienvenue chez les gens du voyage !

En France, ils seraient 500 000. Gitans, tziganes ou manouches... ils souffrent, depuis toujours, d'une mauvaise réputation. « Tous des voleurs » selon leurs détracteurs. Alors quand ils débarquent dans une ville, avec leurs caravanes, ils ne sont pas les bienvenus et n'ont souvent nulle part où s'installer. La tension monte rapidement d'un cran.
Pourtant, la loi oblige les communes de plus de 5 000 habitants à mettre à leur disposition des aires d'accueil. Face à la méfiance des riverains, certains maires préfèrent ne pas respecter la loi. Les gens du voyage n'ont alors pas d'autre choix que de s'installer, sans autorisation, sur un terrain vague, un parking ou une propriété privée. Des intrusions vécues comme des agressions, provoquant des conflits, des heurts et des bagarres. Dans certaines communes, on a même creusé des tranchées pour les repousser.

Au cœur de cette communauté à part, « État de choc » vous emmène à la découverte de personnages haut en couleurs. Comme Henock Cortès, le rappeur gitan au grand cœur. Armé de sa gouaille et de son physique impressionnant, le jeune père de famille est entré en guerre contre les mairies qui ne respectent ni les gitans ni la loi.

Nous partirons ensuite en Roumanie, un pays où les Roms vivent dans des conditions particulièrement difficiles. Chassés comme des pestiférés, 80% des Roms vivent en dessous du seuil de pauvreté. Mais une poignée d'entre eux a réussi à bâtir des fortunes colossales grâce au manele, une musique pop typiquement gitane qui fait fureur dans les pays de l'Est.

En exclusivité, nous avons suivi ces nouveaux gipsy kings : Adrian dit « le prodige » qui ne se déplace qu'au volant de sa Ferrari blanche et vit dans une somptueuse villa ou Florin Salam, chanteur adulé qui peut amasser plusieurs dizaines de milliers d'euros en cash au cours d'une seule soirée. Mais ces stars de la pop gitane naviguent souvent en eaux troubles. La mafia et les combines ne sont jamais bien loin...

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.