Fermer la publicité

Etat de chocSpéciale USA : l'Amérique de tous les extrêmes

1h 34min
Alors que Donald Trump vient d'être élu président des États-Unis, W9 vous propose une soirée spéciale USA. De New-York à Dallas en passant par la Nouvelle-Orléans, bienvenue dans l'Amérique de tous les possibles et de tous les extrêmes ! Une Amérique profondément divisée où, par endroits, les riches ne croisent même plus les pauvres.

Pour ce deuxième numéro d'« État de choc », Stéphanie Renouvin vous emmène d'abord à New-York, la capitale du monde. La mégalopole compte plus de 350 000 millionnaires ! En exclusivité, nos caméras ont pu suivre les vies trépidantes de Monic, jet-setteuse fortunée et de Robert Couturier, le designer français star, qui nous a ouvert les portes des appartements les plus chers et les plus spectaculaires de Manhattan. Cocktails mondains, shopping XXL, trains de vie extravagants, ces ultra-privilégiés naviguent dans un monde inaccessible, à mille lieux des préoccupations de la plupart des new-yorkais. Pourtant, la misère est sous leurs yeux. New-York, l'une des villes les plus riches du monde, compte 70 000 sans-abris. Les plus désespérés se terrent dans les entrailles du métro ou dans des logements d'extrême misère, situés dans les bas-fonds de Manhattan.

Bien loin de Manhattan et de ses gratte-ciels, nous partirons ensuite au cœur de l'Amérique profonde. Direction le Texas, le royaume des cow-boys et des puits de pétrole ! Si le folklore fait toujours recette, Dallas, la capitale de l'État, présente aujourd'hui un tout autre visage. Avec un taux de chômage parmi les plus bas des États-Unis (5%) et une croissance au beau fixe, la ville est le symbole de la résurrection de l'Amérique et attire chaque mois 2 000 nouveaux arrivants. Parmi eux, Tony, un jeune coiffeur français venu du « 93 ». En quelques années, il est devenu le coiffeur star de la haute société texane et le petit chouchou de Linda Gray, alias Sue Ellen dans la série Dallas ! Mais, ici aussi, le boum économique est bien loin de profiter à tous. À quelques kilomètres des villas démesurées des riches hommes d'affaires, les exclus croupissent à « Tent City », un bidonville géant - le plus grand des États-Unis - en plein cœur de la ville. Dallas et son univers impitoyable !

Du Texas, nous partirons ensuite à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, l'une des villes les plus dangereuses des États-Unis. 164 homicides en 2015 pour seulement 400 000 habitants (un taux équivalent à celui de Tijuana, au Mexique, l'une des plaque-tournantes du trafic de drogue, et quarante fois supérieur à celui de Paris). Une ville à l'architecture pourtant superbe, attachée à son passé français et réputée pour son sens de la fête, mais aujourd'hui gangrénée par la violence et rongée par la pauvreté...

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.