Capital

Van aménagé : le nouveau filon des maisons roulantes

Durée : 53s
Les trésors du Mont-Saint-Michel : qui se partage le butin ?
Pour les touristes, c'est un endroit mythique et romantique. Chaque année, plus de 2,5 millions de visiteurs viennent du monde entier pour admirer le Mont-Saint-Michel. Ce village construit sur un rocher, surplombé par une abbaye grandiose, rapporterait chaque année des dizaines de millions d'euros. Un pactole que se partagent jalousement cinq familles à la tête des commerces du Mont-Saint-Michel. Mais derrière la façade du « tout va bien », les commerçants se livrent une guerre sans pitié pour détrôner le premier d'entre eux : l'empire de « la Mère Poulard » ! Et les visiteurs ne sont pas en reste. Déçus par l'accueil, les touristes se lâchent et dézinguent les commerçants historiques. Du côté de la mairie, cette affluence de millions de visiteurs chaque année finit par poser problème : facture d'eau municipale qui explose, murs qui se fissurent, évacuation des déchets très coûteuse… Comment le maire fait-il face à ce déferlement de touristes ?

Cascade, jacuzzis, jeux d'eau : le boom des parc aqua-ludiques
Une eau à 30 degrés toute l'année, des toboggans géants qui plongent dans la piscine et font la joie des enfants, des jacuzzis où l'on peut oublier tous ses soucis : à deux pas de chez vous, votre bonne vieille piscine municipale est en train de faire peau neuve ! Parmi les 4 200 piscines en France, près de 200 ont déjà été transformées en complexes aqua-ludiques de plusieurs centaines de mètres carrés avec espace de natation et jeux aquatiques adaptés à toute la famille ainsi que des lieux dédiés au bien-être. Et ce n'est que le début. Chaque année, dans toute la France, plusieurs dizaines de complexes aquatiques géants sortent de terre. La majorité des piscines françaises ayant été construite dans les années 70, la plupart d'entre elles sont aujourd'hui vétustes et doivent se réinventer. Alors, certaines communes ont fait le pari de ces piscines géantes et ludiques pour booster la fréquentation de leur ville. Pour quelques euros à peine, il est possible d'y passer quelques heures en famille qui laisseront des souvenirs inoubliables aux enfants. À quoi ressemblent ces nouveaux lieux qui permettent de s'évader à petits prix ? Comment les gestionnaires arrivent-ils à rentabiliser ces nouvelles piscines qui coûtent pourtant des fortunes ?

Camping-car : le bon filon des maisons roulantes
Les ponts du mois de mai approchent. Et si vous en profitiez pour louer un camping-car pour une petite escapade en famille… Partir avec sa maison roulante pour s'arrêter où l'on veut, c'est la promesse qui a déjà convaincu 500 000 Français possesseurs d'un camping-car. Le marché est en pleine expansion : + 24% en deux ans ! Et du constructeur au vendeur en passant par l'aménageur de sites d'accueil dans les villes, tous les professionnels se frottent les mains. Pour séduire encore plus de clients, les constructeurs développent maintenant le marché du van aménagé. Si en moyenne, un camping-car coûte 55 000 euros, il faut débourser 45 000 euros pour un van qui touche une clientèle plus jeune, éprise elle aussi de cette nouvelle forme de nomadisme. Aujourd'hui, le van représente un quart des volumes de camping-cars immatriculés. Mais la liberté de circuler où bon nous semble à aussi ses contraintes car pour ces amateurs de liberté, c'est parfois l'enfer pour se garer. Alors, des entrepreneurs malins en ont fait un business juteux auprès des collectivités locales.
Retour à la navigation