Enquête d'Action

Alcool, violence, accidents : avec la police de Nouméa

Durée : 1h 45min
Des paysages à couper le souffle, des plages de sable blanc, une eau bleue turquoise, le plus grand lagon du monde : située dans l'Océan Pacifique, la Nouvelle-Calédonie attire chaque année 100 000 touristes. Mais ce paradis a une face beaucoup plus sombre. Trafic de cannabis, violences conjugales, agressions physiques : tous les voyants de la délinquance sont au rouge.
Pour inverser la tendance et rétablir l'ordre, Nouméa, le chef-lieu du territoire, s'est dotée de la 7e Police Municipale de France. Jour et nuit, plus de 150 policiers et 42 auxiliaires de proximité arpentent le bitume de la ville.
Et ce n'est pas chose facile… À Nouméa, les caillassages sont quasi-quotidiens. Les policiers municipaux sont régulièrement pris pour cible lors de leurs patrouilles. Ces jets de projectiles peuvent parfois avoir des conséquences particulièrement dramatiques. Une motarde, victime d'un de ces caillassages, a trouvé la mort alors qu'elle rentrait tranquillement chez elle. Les agents municipaux ont donc pour consigne de ne rien laisser passer et d'arrêter les auteurs coûte que coûte.
Mais le fléau local, c'est la consommation excessive d'alcool, surtout le week-end. Dans l'archipel, les interventions pour ivresse publique sont 50 fois plus nombreuses qu'en métropole. Résultat, dans les commissariats, les cellules de dégrisement sont pleines à craquer. Accidents de la route, violences, incivilités : huit fois sur dix, c'est l'alcool qui est responsable.
Retour à la navigation