Enquête d'Action

Gendarmes d'élite : avec les unités de choc du Val d'Oise
Durée : 1h 46min
Au nord de Paris, le Val d'Oise, un département qui rassemble plus d'1,2 million d'habitants. Pendant plusieurs semaines, nos caméras ont suivi les gendarmes en poste dans ce secteur, entre petites villes et cités sensibles. Vous découvrirez que dans ce décor à l'apparence tranquille, les affaires s'enchaînent pour les forces de l'ordre. L'an dernier, près de 2 000 délits supplémentaires ont été recensés.
Nos caméras ont suivi le major Martial et son équipe au cœur d'une enquête sur des vols avec violence. La cible des malfaiteurs, ce sont les smartphones qui se revendent à prix d'or au marché noir. Pour parvenir à leurs fins, certains voleurs n'hésitent pas à employer la manière forte allant jusqu'à blesser grièvement ceux qui tentent de s'interposer.
Exceptionnellement, notre équipe a également pu suivre les Pelotons de Surveillance et d'Intervention (PSIG) de Domont et de Roissy-en-France. Véritables « forces de frappe » des compagnies de gendarmerie, ces unités de choc sont spécialisées dans les patrouilles et les arrestations musclées. Vous découvrirez que dans certains quartiers chauds du département, des dealers ont implanté de véritables supermarchés de la drogue. Pour mettre fin à ce trafic d'une ampleur exceptionnelle : une opération coup de poing est organisée par les hommes du PSIG. Mais même pour des gendarmes surentraînés, intervenir dans ces cités n'est jamais sans danger…
Ces pelotons d'élite de la gendarmerie sont également au cœur du dispositif anti-terroriste en France. En cas de tuerie de masse, ils seront les premiers à intervenir, avant même l'arrivée du GIGN. Alors, pour pouvoir affronter les terroristes, les gendarmes subissent un entraînement de choc.

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
Retour à la navigation