Fermer la publicité

Enquêtes criminellesAffaire Ludovic Chabé : le pompier suspect idéal ? / Affaire Michèle Laforge : bain fatal

1h 56min
Affaire Ludovic Chabé : le pompier suspect idéal ?
Le 26 février 2005, la vie de Ludovic Chabé, pompier de 28 ans, bascule dans l'horreur. Après 48 h d'astreinte à la caserne, le jeune homme rentre chez lui, à Humbercourt dans la Somme, et découvre son épouse Françoise inanimée, allongée sur le sol de la cuisine, face contre sol. Elle est en pyjama, un foulard de soie noué autour du cou... Lorsque les pompiers arrivent, ils découvrent Ludovic en état de sidération et, pour lui, le cauchemar ne fait que commencer. Deux jours après le drame, l'autopsie de la victime va révéler qu'elle a été violemment frappée au visage puis étranglée. Une agression incompréhensible à l'encontre de cette jeune femme de 24 ans, qui, à première vue, semblait heureuse avec Ludovic. Seulement le jeune veuf va rapidement attirer les soupçons des enquêteurs. En effet, certains proches de la victime affirment que depuis quelques semaines la jeune femme avait changé. Il lui arrivait d'éclater en sanglots sans raison. Son mari Ludovic y était-il pour quelque chose ? Et pourquoi ce pompier aguerri n'a-t-il rien tenté pour réanimer sa femme ?
Le jeune homme est mis en examen pour meurtre et écroué mais l'histoire ne s'arrête pas là. L'affaire va même connaître, un an après le drame, un incroyable rebondissement. En effet, les enquêteurs découvrent que Françoise détenait un secret : elle avait un amant, un homme marié qui allait devenir père de famille...

Affaire Michèle Laforge : bain fatal
13 décembre 2011, le corps de Michèle Laforge, 64 ans, gérante d'une boutique d'accessoires pour animaux, est découvert par son mari dans leur appartement parisien. À demi dénudée, la victime est immergée dans sa baignoire, un sèche-cheveux à la main.
L'épouse d'Hervé Laforge se serait-elle suicidée ? Cette mise en scène aimerait le faire croire... Mais les enquêteurs sont perplexes car l'autopsie révèle que Michèle Laforge est morte noyée et non électrocutée. Et puis, des traces de sang sont retrouvées sur un chandelier, dans l'entrée de l'appartement ainsi que sur le sol du couloir qui mène à la salle de bain, preuve que la victime a été trainée. Ces éléments laissent donc penser que Michèle Laforge a peut-être été victime d'un tueur. D'autant que des bijoux de la victime ont disparu ! Comme souvent dans une affaire criminelle, les proches sont soupçonnés. Et c'est la femme de ménage qui va attirer l'attention...

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

Autres affaires

Enquêtes criminelles
Enquêtes criminelles poursuit son travail d'investigation dans les méandres du passé, avec toujours plus de faits divers marquants et d'enquêtes inédites. Chaque semaine, Nathalie Renoux ouvre deux dossiers marquants d'envergure nationale ou internationale. Retraçant l'affaire à l'aide d'images d'archives, elle questionne les protagonistes des faits.
Prochaine diffusion mercredi 06/09 à 21h00 sur W9