Enquêtes criminellesAffaire Pico : l'homme qui en savait trop / Affaire Barbot : la mort est dans le pré

1h 56min
Affaire Pico : l'homme qui en savait trop
Le 18 mai 2017, Brigitte Pico a poussé un cri de soulagement. La Cour de cassation de Versailles a rendu un arrêt en faveur du renvoi, devant la Cour d'assises, de trois personnes dans l'affaire de la disparition de son frère Philippe. Voilà 20 ans qu'elle et sa famille attendent la vérité.
Philippe Pico avait disparu en décembre 1996 et, pendant plus de 10 ans, personne n'avait réussi à découvrir pourquoi ce dépanneur de 46 ans, père de trois enfants, aurait tout quitté si soudainement. Était-il retourné en Bretagne, sa région d'origine, comme sa femme l'imaginait ? Ou était-il parti à l'étranger ? Toutes les pistes ont été explorées... mais en vain !
Le temps a passé et la disparition de Philippe Pico a sombré dans l'oubli. Sa femme a refait sa vie avec un certain Fabrice Motch, capitaine des pompiers volontaires.
Et c'est à la faveur d'un extraordinaire hasard, intervenu 10 ans plus tard, que le fantôme de Philippe Pico va ressurgir. En septembre 2007, à Trappes, le capitaine Fabrice Motch est interpellé à l'école des sapeurs-pompiers où il anime des week-ends de formation avec des adolescents. Le capitaine a été pris en flagrant délit alors qu'il droguait et filmait des ados avant de leur faire subir des attouchements sexuels. Et, chose extraordinaire, les policiers découvrent que le pompier a agressé d'autres adolescents, dont les deux fils de Philippe Pico, le disparu !
C'est alors qu'un coup de théâtre va faire basculer l'enquête dans l'horreur. Une des propres sœurs du capitaine Motch, interrogée par les policiers, va leur révéler un terrible secret...

Affaire Barbot : la mort est dans le pré
Le 23 mars dernier, dans les rues de Candé, dans le Maine-et-Loire, 700 personnes marchent en silence. Un homme, accablé par le chagrin, ouvre le cortège. Il s'appelle Didier Barbot, est agriculteur et a 40 ans. Sa femme, Anne, est portée disparue. Ce rassemblement est un peu celui de la dernière chance. Caissière dans un supermarché, Anne est partie travailler très tôt un matin, il y a maintenant 8 jours, et depuis, plus de nouvelles !
Face aux caméras de télévision, Didier Barbot implore des témoins de se manifester. Une semaine plus tard, le corps de la caissière est retrouvé carbonisé, dans le coffre de sa voiture. Anne a été assassinée, frappée puis étranglée avant d'être brulée et abandonnée sur un chemin forestier.
Lors des obsèques, l'homme brisé promet de se venger. Il a tenu à ce que sa femme revête sa robe de mariée pour rejoindre sa dernière sépulture. Pour tous leurs proches, Didier et Anne formaient un couple uni. Seule ombre au tableau, le décès de leur nouveau-né quelques années plus tôt, mais le couple était ressorti de cette épreuve soudé et avait décidé d'adopter. D'ailleurs, un petit garçon était même sur le point d'agrandir leur famille à la fin du mois de mars. Mais dans le village, la rumeur enfle. De mauvaises langues disent que l'agriculteur n'est peut-être pas le mari qu'il prétend être. Pire, il serait infidèle...

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

Votre soirée

Autres affaires

Enquêtes criminelles
Enquêtes criminelles poursuit son travail d'investigation dans les méandres du passé, avec toujours plus de faits divers marquants et d'enquêtes inédites. Chaque semaine, Nathalie Renoux ouvre deux dossiers marquants d'envergure nationale ou internationale. Retraçant l'affaire à l'aide d'images d'archives, elle questionne les protagonistes des faits.
Prochaine diffusion mercredi 21/02 à 21h00 sur W9