Enquêtes criminelles

Affaire Manuela Gonzalez Cano : concours de circonstances ? / Mort sur le grill : l'affaire Piet
Durée : 1h 42min
Affaire Manuela Gonzalez Cano : concours de circonstances ?
Un matin d'octobre 2008, à Villard-Bonnot, en Isère, un promeneur découvre le corps carbonisé d'un homme à l'arrière d'une voiture brûlée en bordure d'un champ de maïs. Il s'agit de Daniel Cano, 58 ans, un ouvrier chaudronnier qui vit à quelques centaines de mètres de là avec Manuela, 47 ans, son épouse.
Dans un premier temps, les autorités pensent qu'il s'agit d'un suicide. Une thèse soutenue par Manuela, qui partage la vie de Daniel depuis 17 ans. Seulement, en regardant de plus près la vie de la victime, les enquêteurs vont découvrir un détail troublant. Un mois plus tôt, l'homme a réchappé par miracle à un incendie qui a démarré mystérieusement dans la chambre dans laquelle il dormait, seul. Sa femme aurait alors évoqué une bougie, malencontreusement renversée par le chien du couple.
Mais cette explication peine à convaincre les enquêteurs. D'autant qu'ils vont découvrir que Manuela a eu un passé amoureux plus que tragique et mouvementé : ses quatre précédents conjoints ont tous perdu la vie ou failli mourir, dans des circonstances suspectes…

Mort sur le grill : l'affaire Piet
En ce début d'été 2006, près de Saint-Malo, en Bretagne, Adeline Piet disparaît sans laisser de trace... Selon son mari, cette mère de 7 enfants âgée de 34 ans serait partie en stop, sans fournir d'explications.
Détail étrange : la disparue, qui envisageait de se séparer de son mari, a pris soin d'emporter avec elle son dossier d'adoption. Abandonnée à la naissance, Adeline Piet a-t-elle choisi d'aller à la rencontre de ses parents biologiques qu'elle avait fini par identifier ?
Pour la Section de Recherches de la Gendarmerie de Rennes, la piste de l'adoption s'avère être une impasse. Les enquêteurs réorientent alors leurs investigations sur le mari. Et ce dernier va leur révéler que sa femme s'est en fait pendue et qu'il a caché le corps dans son jardin avant de brûler les restes du cadavre dans le barbecue. L'homme est aussitôt incarcéré. Mais après une reconstitution, les gendarmes se rendent vite compte que la thèse du suicide, évoquée par le mari, n'est pas crédible…

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
Retour à la navigation