Le 124530000 euros pour les victimes d'attentats

52s
Le préjudice d'angoisse de mort imminente a été reconnu hier par le fonds pour les victimes du terrorisme. Pour ce préjudice, les victimes percevront jusqu'à 30.000 euros. Les proches des victimes décédées toucheront, elles, jusqu'à 5.000 euros pour l'attente et l'inquiétude.