Le 1245Affaire Benalla : Emmanuel Macron contre-attaque

51s
De son côté, Emmanuel Macron a également a réagit sur cette affaire. En déplacement mercredi 25 juillet dans les Hautes Pyréenées, le chef de l'État a été questionné sur les agissements de son collaborateur. Il reconnaît s'être senti trahi mais estime que les sanctions prises à son encontre ont été justes. Ce jeudi 26 juillet dans la matinée, lors d'un nouveau déplacement, Emmanuel Macron a minimisé cette affaire, assurant que "c'est une tempête dans un verre d'eau".