Le 1245La tension monte sur le front syrien

1min
Le président américain Donald Trump a promis de répliquer militairement à l'attaque chimique qui a visé, samedi dernier, la banlieue de Damas et qui a fait plus de 60 morts. Une attaque attribuée à l'armée syrienne de Bachar el-Assad, soutenue par les Russes.