Le 1245Le malaise des étudiants en médecine

1min
C'est un sujet délicat et presque tabou, le mal-être des étudiants en médecine. Les deux tiers d'entre eux souffrent d'anxiété, et près d'un tiers de dépression. Près d'un quart de ces futurs médecins ont déjà eu des idées suicidaires. Des proportions bien supérieures à la moyenne nationale. En cause, la surcharge de travail dans les hôpitaux et le non respect des temps de repos. Le malaise est très inquiétant.