Le 1945Attaques dans l'Aude : polémique à l'assemblée

44s
Et après l'hommage et le silence, les députés ont questionné le gouvernement. Et Edouard Philippe a répondu aux critiques qui fusent depuis ces derniers jours notamment à droite et au FN, sur la naïveté supposée de l'exécutif, les demandes d'expulsions des fichés S, ou encore les demandes d'interdictions du salafisme.