Le 1945Education : à chacun son rythme

1min
Parmi ses premières mesures, Emmanuel Macron a promis d' assouplir la réforme des rythmes scolaires. Les communes qui le souhaitent pourront ainsi revenir à la semaine de quatre jours, comme avant 2013. Un énième changement qui divise les maires et inquiète les parents d'élèves.