Le 1945Emmanuel Macron face aux policiers et aux gendarmes

2min
Alors que la grogne se fait de plus en plus forte pour dénoncer les manques de moyens, le chef de l'État a annoncé la création de postes supplémentaires et des nouveaux outils pour lutter contre les violences visant les agents. Il en a aussi profité pour lancer sa "police de sécurité du quotidien".