Le 1945GMS : le coup de pouce de PSA et Renault

23s
Peut-être une éclaircie pour les 280 salariés de l'usine GMS de la Souterraine, dans la Creuse, qui menaçaient de faire sauter leur usine. L'équipementier automobile pourrait poursuivre son activité. Le ministère de l'Economie annonce que le groupe PSA portera ses commandes de 10 à 12 millions d'euros. Quant au groupe Renault, il s'engage à doubler ses commandes de 5 à 10 millions d'euros.