Le 1945Grève SNCF : les raisons de la colère

22s
Les syndicats refusent la réforme de la SNCF prévue par le gouvernement. Avec notamment la suppression pour les nouveaux entrants du statut de cheminot qui donne le droit à de multiples avantages notamment la notion d'emploi à vie et un départ à la retraite plus tôt.
Plus largement ils craignent une privatisation de la SNCF