Le 1945Le père de l'enfant sauvé convoqué au tribunal en septembre

22s
Le père de l'enfant sauvé sera jugé "en septembre" pour soustraction à ses obligations parentales, une infraction passible de deux ans de prison.