Le 1945Michel Mercier renonce au Conseil constitutionnel

21s
Tout juste nommé, le sénateur Michel Mercier renonce finalement à siéger au Conseil Constitutionnel. L'ancien ministre de la justice fait l'objet d'une enquête pour emplois fictifs. Il est soupçonné d'avoir embauché une de ses filles comme assistante parlementaire alors que celle-ci résidait en Angleterre.