Le 1945

SNCF : gouvernement et syndicats inflexibles
Durée : 2min
Malgré la persévérance de la mobilisation, le gouvernement ne cède pas. "Tout le monde doit savoir notre détermination à aller jusqu'au bout" a ainsi communiqué le Premier ministre Edouard Philippe dans un grand entretien donné au journal Le Parisien, en essayant de gagner la bataille de l'opinion. Mais les cheminots n'ont pas non plus l'intention de céder...
Retour à la navigation