Le 1945Taxes des résidences secondaires : en terrain miné

1min
Une cinquantaine de communes a déjà sauté le pas. Elles ont majoré les taxes d'habitation des résidences secondaires de 20 à 60%. C'est le cas de Paris ou encore, plus récemment Nice et Bordeaux. Des villes où l'offre de logement est inférieure à la demande. Au total, 1.200 communes ont le droit de pratiquer cette majoration.