Passions criminellesLe mystère du couple disparu / Le meurtre de la riche héritière

1h 48min
Le mystère du couple disparu
Pont d'Ain, le 28 juin 1996. Le téléphone retentit chez la famille Virey. Jean-Pierre, le fils ainé âgé de 11 ans, décroche. Il est seul avec son petit frère de 3 ans. Au téléphone, ses parents lui expliquent qu'ils ne rentrent pas tout de suite car ils doivent régler un problème de dernière minute... Ils ne reviendront jamais !
Prévenus, les gendarmes lancent un appel à témoins pour tenter de retrouver le couple. Chose inquiétante : non seulement les Virey ont abandonné leurs deux enfants, mais ils n'ont emporté aucune affaire personnelle et n'ont effectué aucun retrait d'argent.
Alors que l'enquête est au point mort, la voiture du couple est découverte immergée dans un lac. À l'intérieur, les corps sans vie de Jean-François et Patricia Virey. Le corps de la femme présente des traces de strangulation. Quant à Jean-François, il a été émasculé. La signature d'un homicide d'une incroyable cruauté ne fait plus de doute...

Le meurtre de la riche héritière
1er janvier 1996. Brison-Saint-Innocent, non loin d'Aix-les-Bains. C'est dans ce petit village tranquille qu'Anne-Marie Pignal, 76 ans, veuve du PDG d'Hitachi France est retrouvée poignardée à son domicile. L'arme du crime, un couteau à pain. Avant de mourir la vieille dame murmure avoir ouvert sa porte à deux hommes et que l'un d'eux a voulu l'étrangler. Elle succombe sans pouvoir identifier ses agresseurs.
Une importante somme d'argent est restée sur une table de la cuisine et aucune trace d'effraction n'est remarquée ; les enquêteurs privilégient la piste d'un proche. Les soupçons se portent alors sur Hugues, le fils adoptif des Pignal. Mais l'homme est relâché, faute d'éléments.
3 ans passent et l'homme est de nouveau interrogé. Bourré de dettes, Hugues aurait pu tuer sa mère pour toucher l'héritage... Il clame sans innocence mais est écroué...