Urgences greffes

Pas de vidéo disponible

Il n'y a pas de vidéo disponible en ce moment pour ce programme.

Urgences greffes
À l'occasion de la journée mondiale du don d'organes et de la greffe, W9 diffuse une émission spéciale en immersion au cœur des hospices civils de Lyon, l'un des plus gros centres de greffes de France. Ici, plus de 350 greffes sont réalisées chaque année. Si la France est dans le peloton de tête des pays en nombre de greffes réalisées chaque année avec pas moins de 5 000 greffes par an, 500 personnes décèdent faute de greffon. Nous avons suivi le parcours de trois patients en attente de greffes, leur opération et leurs premiers pas dans leur nouvelle vie. Martine, malade du foie et sans aucun espoir de guérison malgré des opérations pratiquées tous les trois mois, a enfin la chance de recevoir un greffon. Nous suivrons le jeune chirurgien dans sa course contre la montre pour aller prélever l'organe qui sauvra peut-être la vie de sa patiente. Avion privé, motards, tout est mis en œuvre pour aller au plus vite et tenter de sauver la vie de Martine... À la différence de Martine, Mario, père de famille et souffrant d'une maladie invasive du poumon droit, n'a pas eu le temps de se préparer à l'idée de la greffe. En quinze jours, son état s'est rapidement dégradé. Il est entré sur la liste des demandeurs d'organe. Sous le choc, sa vie va peut-être être sauvée mais c'est au décès d'un donneur qu'il le devra... Mais quand l'attente d'un greffon est trop longue, certains, comme Annie, font un autre choix : celui du don du vivant. Atteinte de polykystose dégénérative, Annie a eu la chance d'être compatible avec sa sœur Monique. Nous suivrons l'aventure hors norme de ces deux sœurs, sur le chemin de la guérison pour l'une, de l'angoisse et des doutes pour l'autre - la donneuse qui a choisi de mettre sa vie en péril pour sauver sa sœur. Agence de la biomédecine, chirurgiens, infirmiers, anesthésistes, tous se mobilisent pour sauver la vie de leurs patients, mais rien ne serait possible sans le travail des infirmier(e)s coordinateurs. Ce sont eux qui reçoivent les familles et recueillent l'autorisation de prélèvement des organes du proche disparu. Nous les avons suivis dans leur travail, leur formation et leur quotidien. « Urgences greffes », un document exceptionnel au plus près des malades et des équipes soignantes !