Charte alimentaire

Charte Alimentaire

I. Le PNNS c'est quoi ?

La mise en place d’une politique nutritionnelle est apparue, au cours des dernières années, comme une priorité de santé publique. Le rôle joué par la nutrition comme facteur de protection ou de risque des pathologies les plus répandues en France est de mieux en mieux compris, qu’il s’agisse du cancer, des maladies cardiovasculaires de l’obésité, de l’ostéoporose ou du diabète de type 2.

Lancé en janvier 2001, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a pour objectif général l’amélioration de l’état de santé de l’ensemble de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs : la nutrition.

En 2006 a été lancé pour 5 ans le PNNS 2 (2006-2010). Il prolongé, précisé et renforcé les axes du PNNS. Début 2011, une troisième version du PNNS verra le jour, pour les années 2011-2015. Ses objectifs et sa stratégie seront élaborés en étroite collaboration avec le « Plan Obésité », lancé en 2010.

Plus d'infos

II. LES 9 REPÈRES NUTRITIONNELS DU PNNS
  1. 1. Fruits et légumes : au moins 5 par jour
    À chaque repas et en cas de petits creux, crus, cuits, nature ou préparés, frais, surgelés ou en conserve.
  2. 2. Pains, céréales, pommes de terre et légumes secs : à chaque repas et selon l’appétit
    Favoriser les aliments céréaliers complets ou le pain bis. Privilégier la variété.
  3. 3. Lait et produits laitiers (yaourts, fromages) : 3 par jour
    Privilégier la variété. Privilégier les fromages les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés.
  4. 4. Viandes et volailles, produits de la pêche et œufs : 1 à 2 fois par jour
    En quantité inférieure à celle de l’accompagnement. Viandes : privilégier la variété des espèces et les morceaux les moins gras. Poisson : au moins 2 fois par semaine.
  5. 5. Matières grasses ajoutées : limiter la consommation
    Privilégier les matières grasses végétales (huiles d’olive, de colza...). Favoriser la variété. Limiter les graisses d’origine animale (beurre, crème...).
  6. 6. Produits sucrés : limiter la consommation
    Attention aux boissons sucrées. Attention aux aliments gras et sucrés à la fois (pâtisseries, crèmes dessert, chocolat, glaces...).
  7. 7. Boissons : de l’eau à volonté
    Au cours et en dehors des repas.
    • Limiter les boissons sucrées (privilégier les boissons allégées).
    • Boissons alcoolisées : ne pas dépasser, par jour, 2 verres de vin (de 10 cl) pour les femmes* et 3 pour les hommes. 2 verres de vin sont équivalents à 2 demis de bière ou 6 cl d’alcool fort.
      * à l’exclusion des femmes enceintes auxquelles il est recommandé de s’abstenir de toute consommation d’alcool pendant la durée de la grossesse
  8. 8. Sel : limiter la consommation
    Préférer le sel iodé. Ne pas resaler avant de goûter. Réduire l’ajout de sel dans les eaux de cuisson. Limiter les fromages et les charcuteries les plus salés et les produits apéritifs salés.
  9. 9. Activité physique :au moins l’équivalent d’une demi-heure de marche rapide chaque jour
    À intégrer dans la vie quotidienne (marcher, monter les escaliers, faire du vélo...)