CapitalHypermarchés et marchés : comment font-ils face à la frénésie des vacanciers ?

1h 33min
L'été, il y a des vacanciers dont la principale activité de la journée consiste à ne rien faire, et d'autres qui s'activent en coulisses pour satisfaire les besoins des touristes. C'est le cas des employés des hypermarchés et des commerçants sur les marchés, installés dans les stations balnéaires. Ils ont deux mois pour réaliser la plus grande partie de leur chiffre d'affaires de l'année.

À Bretignolles-sur-Mer, sur la côte vendéenne, la population est multipliée par dix en juillet. Une aubaine pour le Super U de la commune qui, en deux mois, réalise 40% de son chiffre d'affaires. Chaque été, Stéphane Praud, son directeur, recrute plus d'une centaine de jeunes saisonniers pour épauler ses 90 employés permanents. Son défi : former au plus vite ses saisonniers pour qu'ils soient rapidement aussi performants que les permanents. Il ne peut pas se permettre de rater la saison. Alors il leur met la pression. Ces employés de l'été vont devoir se lever dès 5 heures du matin pour dispatcher la marchandise dans les rayons. Une course contre la montre commence alors. Ils ont 3 heures 45 et pas une minute de plus pour préparer la grande surface à l'arrivée massive des touristes. Et il ne doit rien manquer en rayons pour éviter que les vacanciers ne soient tentés d'aller faire leurs courses ailleurs. Car juste en face de l'hypermarché se trouvent de redoutables concurrents : les halles et le marché, où une soixantaine de commerçants proposent souvent la même offre. À un détail près : eux mettent en avant le côté local de leur marchandise et la proximité avec les clients.

Jérôme, le poissonnier du Super U, et José, celui des halles, se livrent une guerre commerciale sur les produits de la mer. Lequel des deux arrivera à avoir un étal mieux garni que celui de l'autre ? Et à un prix plus compétitif ? Les deux hommes se connaissent bien et José entend bien user de toutes ses relations et de sa connaissance de la criée pour concurrencer le Super U.

Pour gagner le match de l'été, Stéphane Praud, le directeur de la grande surface, entend user d'une arme inédite. Pour faire venir un maximum de monde dans son Super U, il veut lancer un happy hour durant les heures creuses : une première en France ! Le principe : accorder une réduction sur tout le caddie, de 5 à 10%, pour les locaux qui viendraient faire leurs courses aux heures indiquées par le magasin. Mais le personnel va devoir se préparer à gérer cette tempête ainsi que le mécontentement des clients qui n'auraient pas accès à cette offre promotionnelle. Ambiance garantie !

Toutes les émissions

Bandes-annonces / Extraits

Toute l'actualité de votre programme : Capital
  • Toute l'actu avec M6 Info
Capital
Rendre l'économie accessible au grand public, tel est le défi relevé par Bastien Cadeac en nous présentant son magazine Capital. L'émission aborde des thèmes économiques, financiers et sociaux au plan national ou international.
Prochaine diffusion dimanche 03/12 à 21h00 sur M6