Enquêtes criminellesL'hôtel des 10 suspects : affaire Nathalie Villermet / Affaire Bouvard : au-dessus de tout soupçon

1h 45min
L'hôtel des 10 suspects : affaire Nathalie Villermet
Vendredi 15 octobre 2010, Saint-Nom-la-Bretèche près de Paris. C'est sur un sentier de la forêt de Marly, qu'un ramasseur de champignons, va faire une horrible découverte. Dissimulé sous des branchages, gît le corps sans vie d'une femme, les mains liées dans le dos. Elle s'appelle Nathalie Villermet, elle avait 46 ans.
Quand son mari aimant et ses deux grands enfants apprennent la terrible nouvelle, le choc est effroyable. Patronne de l'hôtel-restaurant « Le clos des Roses », la belle « quadra » avait le cœur sur la main, et auprès de ses amis et de ses clients, elle faisait l'unanimité.
Pourtant l'enquête va révéler que Nathalie a succombé à plusieurs coups de gourdin, portés avec une violence extrême. Qui pouvait en vouloir à cette femme au point de la tuer ?
C'est le début d'une enquête digne d'un polar à la « Agatha Christie ». Au moment des faits, l'établissement que dirigeait la victime comptait une dizaine de chambres et affichait complet. Alors, le coupable se trouve-t-il parmi les clients de l'hôtel ? Il y a maintenant 10 suspects potentiels pour un meurtre.
Une incroyable partie de « Cluedo » grandeur nature commence pour les enquêteurs !

Affaire Bouvard : au-dessus de tout soupçon
Le 16 avril 2006, c'est le dimanche de Pâques à Ladoix-Serrigny, un village de 1 800 habitants, en Bourgogne. Ce jour-là, le corps sans vie d'une vieille dame de 79 ans est découvert à son domicile, en bas de ses escaliers. De toute évidence, il ne s'agit pas d'une chute accidentelle. La retraitée a été rouée de coups au visage avec une violence extrême.
L'enquête s'annonce difficile, car Marcelle Bouvard, la victime, était très appréciée dans la région. C'était la veuve de l'ancien maire du village. On ne lui connaissait aucun ennemi. Dans un premier temps, les enquêteurs penchent pour un cambriolage, commis par un rodeur. En effet, la maison de la victime est isolée et sa voiture a été retrouvée, quelques jours plus tard, entièrement calcinée. Mais cette piste est rapidement abandonnée car aucun objet n'a été dérobé au domicile de la vieille dame.
Il ne reste qu'une hypothèse, celle du crime familial. Car Marcelle était à la tête d'une petite fortune : des biens immobiliers, plusieurs vignobles et un compte en banque bien rempli. Reste à interroger tous les membres de la famille. L'un d'eux a peut-être voulu précipiter le versement de l'héritage...

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

Autres affaires

Enquêtes criminelles
Enquêtes criminelles poursuit son travail d'investigation dans les méandres du passé, avec toujours plus de faits divers marquants et d'enquêtes inédites. Chaque semaine, Nathalie Renoux ouvre deux dossiers marquants d'envergure nationale ou internationale. Retraçant l'affaire à l'aide d'images d'archives, elle questionne les protagonistes des faits.
Prochaine diffusion mercredi 25/10 à 21h00 sur W9