Enquêtes criminellesAffaire Monique Lejeune : un trop lourd secret de famille

51min
Samedi 8 février 2003, Coulogne (Pas de calais). À 8h20, Monsieur Noblecourt, pousse le portail de Monique Lejeune, 53 ans, dont la famille est partie en week-end. Sur les dalles de l'allée, à quelques mètres du hall d'entrée, il aperçoit sa voisine gisant dans une mare de sang. On dénombre sur son corps 58 plaies au moins, par arme blanche.
Très vite Béatrice Matis, la première femme du mari de Monique Lejeune, devient suspecte. D'elle-même, elle s'est présentée au commissariat pour signaler que le soir du drame, elle a rendu visite à la victime, pour lui parler d'un projet de réunion familiale. Cependant, elle jure n'être pour rien dans la mort de Monique. Or, sous les ongles de la victime, les policiers vont retrouver l'ADN de Béatrice Matis.
Alors, les deux femmes en sont-elles venues aux mains ? Si oui, pour quelle raison ?
Béatrice Matis a-t-elle tué Monique Lejeune ? Tout le laisse penser car un secret de famille empoisonne depuis des années cette famille recomposée...

Autres affaires

Enquêtes criminelles
Enquêtes criminelles poursuit son travail d'investigation dans les méandres du passé, avec toujours plus de faits divers marquants et d'enquêtes inédites. Chaque semaine, Nathalie Renoux ouvre deux dossiers marquants d'envergure nationale ou internationale. Retraçant l'affaire à l'aide d'images d'archives, elle questionne les protagonistes des faits.
Prochaine diffusion mercredi 25/10 à 21h00 sur W9