Enquêtes criminelles

Affaire Mosser : piège à domicile / Affaire Pichon : meurtre sans cadavre
Durée : 1h 41min
Affaire Mosser : piège à domicile
Le 12 septembre 2013, à Illfurth, dans le Haut-Rhin, il est 17 heures lorsque Carine Baudin appelle son beau-frère, Éric Mosser. Elle est inquiète pour sa sœur, Isabelle. En effet, les deux femmes ont l'habitude d'aller chercher leurs enfants à tour de rôle à l'école et, ce soir-là, Isabelle ne s'est pas présentée à la sortie des classes. Affolé, Éric Mosser quitte son travail. Lui aussi est sans nouvelles d'elle. Arrivé à son domicile, il la découvre gisant dans une mare de sang. Elle a reçu 8 coups de couteaux, dont 7 dans le dos. Pour le mari et la sœur de la victime, le monde s'écroule.
À première vue, tout semble indiquer qu'Isabelle Mosser a surpris des cambrioleurs qui se sont acharnés sur elle avant de prendre la fuite : la maison est sens dessus dessous et le pavillon mitoyen, celui où vit sa sœur Carine, a lui aussi été fouillé… Commence alors une incroyable enquête qui va mener les enquêteurs sur de nombreuses pistes. D'abord, il y a celle de deux cambrioleurs qui ont déjà sévis dans le quartier quelques mois auparavant. Il y a encore cet ami d'Éric dont Isabelle n'appréciait pas vraiment la compagnie…
Alors que toutes les pistes se referment les unes après les autres, un mystérieux corbeau va faire son apparition. Six mois après la mort de sa femme, Éric Mosser reçoit dans sa boite aux lettres un courrier anonyme. L'auteur y revendique le meurtre d'Isabelle et, chose étrange, la nomme « Belli ». Ce surnom, seuls les amis intimes de la victime le connaissent. L'enquête prend alors une toute autre tournure : quelqu'un dans l'entourage d'Isabelle Mosser est l'auteur de ce crime. Mais qui ?

Affaire Pichon : meurtre sans cadavre
Le 13 novembre 2007 à Senones, dans les Vosges, il est 14 heures lorsqu'un couple se présente à la gendarmerie de cette petite ville de 3 000 habitants.
Devant des gendarmes stupéfaits, Olivier Benoît, 34 ans, et Maud Tellier, 26 ans, font alors un aveu incroyable : ils ont tué leur voisin Robert Pichon, un retraité de 61 ans. Le jeune couple explique que, pris de remords, il a décidé de se dénoncer et raconte les circonstances du drame.
Six semaines plus tôt, Robert Pichon aurait tenté d'agresser sexuellement la jeune femme. Prise de panique, Maud Tellier aurait, pour se défendre, saisi un outil et frappé son agresseur à plusieurs reprises. L'homme serait mort des suites de ses blessures.
Très vite, les enquêteurs se rendent sur la scène du crime à Sainte-Hélène, un village distant d'une trentaine de kilomètres. À priori pour les gendarmes, il s'agit là d'une affaire bouclée : ils disposent d'aveux très précis du couple, il ne reste plus qu'à recueillir des preuves matérielles pour finaliser l'enquête... Seulement, en arrivant sur place, une maison isolée en pleine campagne, les enquêteurs vont de surprise en surprise. Ils ne trouvent aucune trace de lutte, de sang ou d'empreintes venant étayer la version d'Olivier Benoît et Maud Tellier. Et surtout, le corps de Robert Pichon est introuvable. Le jeune couple a-t-il menti ? Comment expliquer la disparition de Robert Pichon ? C'est le début d'une enquête hors du commun sur un meurtre sans cadavre.

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
Retour à la navigation