Wild, la course de survieÉpisode 4 : Demi-finale - Le far west bolivien

1h 39min
4 500 mètres d'altitude ; Températures : 30°C la journée, -15 °C la nuit ; Difficultés du biotope : risque de chute, risque de mal aigu des montagnes.

Après la savane, le désert et la jungle, c'est en plein cœur du far west bolivien, à près de 4 500 mètres d'altitude, que Stéphane Rotenberg donne le départ de cette demi-finale de Wild, la course de survie.

Ils sont encore 4 binômes, constitués d'un expert de la survie et d'un novice, en compétition. Tous ont l'espoir de se qualifier pour la grande finale. Mais en seront-ils capables ?
Sans eau ni nourriture, les duos ont 3 jours et 2 nuits pour être les plus rapides à rejoindre l'arrivée. Dans ce far west bolivien, le terrain est accidenté : parois rocheuses de plus de 100 mètres à escalader, canyons à franchir… Les obstacles vont être nombreux pour les demi-finalistes.
Tout au long de leur course, les experts vont devoir prendre les bons chemins et se montrer vigilants car, sur ces hauts plateaux, les duos risquent la chute à chaque instant. L'altitude va également handicaper les candidats. À plus de 4 500 mètres, l'oxygène se fait rare et certains vont subir le redoutable mal des montagnes. Alors qu'ils souffrent de la faim, les duos vont devoir dormir dehors par -15 °C, en proie à un risque d'hypothermie. Ils devront trouver les ressources nécessaires pour se réchauffer !

Cette demi-finale va mettre 2 duos en difficulté. Après 4 semaines de compétition, les organismes sont mis à rude épreuve et les corps sont épuisés. 2 binômes sont à bout de force et n'arrivent plus à avancer. Seront-ils capables de finir cette demi-finale et de continuer la course ?
En marge de la course, des liens se tissent entre novices et experts et de vraies amitiés naissent. Certains novices confient à leur expert leur motivation profonde dans l'aventure.

Pour cette demi-finale, ce sont les novices qui ont choisi leur coéquipier. Mais ont-ils fait le bon choix ? Certains experts connaissent la haute montagne, d'autres pas. Qui sera capable de mener son novice au bout de cette course ? Quel expert saura donner suffisamment confiance à son partenaire pour l'aider à se dépasser et devenir un aventurier à part entière ? Plus que jamais, le choix du partenaire est crucial car le binôme qui finira premier de cette course pourra participer à la finale ensemble et aura ainsi un avantage important sur les autres duos.

Ils sont 4 binômes au départ de cette course mais combien seront-ils à l'arrivée ? Qui saura trouver le bon partenaire pour gagner ? Qui se qualifiera pour la finale de Wild, la course de survie et affrontera les sommets de la cordillère royale et ses 6 500 mètres d'altitude ?

Experts et novices, des binômes de choc

Deuxième biotope : le désert

Premier biotope : la savane

Toute l'actualité de votre programme : Wild, la course de survie
  • Les partenaires
Wild, la course de survie
Jungle, désert, montagne, savane… Des territoires fascinants, sauvages et totalement différents avec un point commun : l'homme doit dépasser ses limites pour y survivre. C'est dans ces biotopes grandioses, mais parmi les plus hostiles de la planète, que 7 binômes vont participer à une course hors du commun. Sans eau ni nourriture, les duos, constitués d'un expert de la survie et d'un novice, vont être abandonnés sur un cercle virtuel, tracé sur une carte. Ils auront alors 3 jours et 2 nuits pour en rejoindre le centre le plus rapidement possible. Les 2 binômes arrivés derniers au centre devront s'affronter dans une épreuve autour d'un principe fondamental de la survie. L'équipe perdante du duel sera éliminée de la compétition. Pour remporter cette course de survie, le choix du partenaire sera déterminant. À la fin de chaque course, seul le duo vainqueur aura le privilège de rester ensemble ; tous les autres devront changer de partenaire. Dans cette compétition, ce n'est pas forcément le meilleur expert, ni le meilleur novice, qui l'emportera, mais le binôme le plus complémentaire. Dépassement de soi et esprit d'équipe seront les maîtres-mots. Seuls les candidats capables d'unir leurs forces pourront atteindre la finale. Pour gagner, ils devront trouver le bon partenaire… et surtout le garder ! Épisode 1 : la savane. 0.2 Habitants/km² ; Précipitations : 1mm/mois ; Températures : 35°C la journée, 5°C la nuit ; Animaux sauvages : fauves, serpents et éléphants. C'est plein cœur de la savane africaine que Stéphane Rotenberg donne le départ de la première course de survie à travers le monde. Les 7 experts de la survie découvrent les 7 novices avec lesquels ils vont devoir faire équipe : mère de famille, cadre supérieur ou encore chef cuisinier, ces anonymes n'y connaissent rien à la survie et ne sont pas taillés pour l'aventure. Pour eux, cette course va être un véritable choc. Sans un expert à leurs côtés, ces novices ne survivraient pas plus de 24 heures dans ce territoire hostile. Pourtant, ils ont tous une histoire personnelle qui les pousse à se lancer dans cette aventure et se dépasser. Mais en seront-ils tous capables ? Pour les experts, le défi est également de taille. Tout au long de la course, ces spécialistes de la survie vont devoir transmettre leur savoir à leur novice et les protéger des dangers de la savane. Mais leur plus grand challenge sera sans nul doute de les encourager et les aider à aller au bout d'eux-mêmes, sans jamais flancher. Durant 3 jours et 2 nuits, sans eau ni nourriture, les duos vont évoluer au cœur d'un territoire hostile. Alors qu'ils souffrent de la soif et la faim, la savane et ses prédateurs ne vont pas épargner les 7 binômes : attaque de serpents mortels, charge d'éléphant… S'ils veulent survivre et aller au bout de cette course, les experts devront faire preuve d'une attention de chaque instant. Au fil des heures, experts et novices se découvrent et si, pour certains duos, une complicité apparaît rapidement, pour d'autres, des tensions naissent. Des désaccords qui peuvent leur coûter leur place dans la compétition. Car, dans cette course, l'union et l'entraide sont indispensables pour gagner. Ils sont 7 binômes au départ de cette première course de survie, mais combien seront-ils à l'arrivée ? Qui saura trouver le bon partenaire pour gagner ? Qui se qualifiera pour le désert du Kalahari, le désert de la soif, 2e biotope de la course ?
Prochaine diffusion lundi 23/04 à 21h00sur M6