Ça glisse au pays des merveilles

Ça glisse au pays des merveilles

Depuis sa création, le cinéma pornographique s'est fait une spécialité de détourner, en les pimentant légèrement, les succès du septième art. « Nique Bill », « Les Visiteuses », « Bienvenue chez les ch'tites coquines », « Anus beauté »... Olivier Ghis décortique les codes de ce sous-genre qui compte plus d'un millier de titres ! Pourquoi les pornocrates se plaisent-ils à se moquer du cinéma traditionnel ? Qu'en pensent les réalisateurs et les producteurs ? © Paris Première

Paris Première
Documentaire

Documentaires

Vous aimerez aussi :